Conférence de presse Motion « Demain la Droite »

Conférence de presse Motion « Demain la Droite »

Conférence de presse Motion « Demain la Droite » 432 247 Virginie DUBY-MULLER

« 100% militante, 100% terrain »

L’UMP de la Reconquête
www.demain-ladroite.fr

 

Communiqué de presse

Les signataires

 

Militants, cadres et élus de l’UMP, nous faisons le choix de participer à ce grand moment de notre vie politique qu’est le Congrès de notre parti afin de réunir tous ceux qui partagent la même vision que nous de l’avenir de notre famille politique, de la France et des défis que nous aurons à relever demain.

Nous souhaitons réunir à travers « Demain la Droite » tous ceux qui ont le goût de l’avenir et l’esprit pionnier, qui croient en la France, en nos valeurs, qui se sont engagés et s’engageront demain pour les servir.

Notre motion est celle du renouveau et de la reconquête, celle qui se fixe pour mission d’identifier les nouvelles frontières, les nouvelles idées et les nouvelles générations de militants. Nous souhaitons aussi, à travers elle, lancer un appel à tous ceux qui n’ont pas encore franchi le pas de l’engagement, en particulier la nouvelle génération, pour qu’ils rejoignent notre famille politique afin de construire ensemble un projet pour la France dans laquelle nos enfants grandiront.

Notre UMP est la vôtre, celle que nous avons construit ensemble, par notre militantisme, aux côtés successivement d’Alain Juppé et de Nicolas Sarkozy. Une union rassemblant et conjuguant toutes les sensibilités de la droite républicaine.

Fiers des valeurs que nous avons défendues aux cotés de Nicolas Sarkozy, mais néanmoins conscients des immenses défis que nous avons à relever, nous sommes convaincus que le renouvellement des générations, de la manière de faire de la politique, et surtout des idées, est un impératif pour notre famille politique. Plus que jamais déterminés, nous revendiquons pour nous tous, militants, cadres et élus, non pas un droit d’inventaire mais un droit d’invention !

Nous nous ressentons tout à la fois gaullistes, libéraux et humanistes. Nous puisons les sources et la force de notre engagement tout à la fois dans l’action du Général de Gaulle et dans les idées d’Alexis de Tocqueville.

Première « génération UMP », nous voulons nous engager et réfléchir au-delà des anciens clivages internes, en aucun cas en fonction de telle ou telle partie de l’échiquier, que ce soit la gauche ou les extrêmes. Nous en appelons à une droite de conviction et de terrain qui se détermine par rapport à elle-même !

Dès à présent, nous proposons un programme de mobilisation de toutes nos forces au sein de l’UMP et nous identifions trois défis qui nous paraissent devoir guider notre famille politique dans les mois et années à venir : la révolution territoriale, le nouveau pacte républicain et l’électrochoc européen.

L’engagement et le travail militant au cœur de notre projet

Notre parti a pour moteur la force de conviction et de travail au quotidien dans chacune de nos fédérations. Le devoir de la prochaine équipe dirigeante est de tout mettre en œuvre pour renforcer les moyens donnés à chacun de nous.

À cet égard, dès le lendemain du Congrès, une grande campagne nationale d’adhésion doit être lancée afin de reconquérir le cœur de chaque Français déjà très préoccupé par les premiers mois d’(in)action du pouvoir socialiste. Fixons nous pour objectif d’atteindre la barre des 500 000 adhérents pour la première année de mandat de François Hollande !

Une « université militante » décentralisée et permanente pourrait être mise en place et ouverte à tous les adhérents pour leurs donner de nouveaux outils tant en matière d’idées qu’en matière d’actions afin d’aller à la rencontre de nos concitoyens au quotidien. Au cœur de cette université se construira aussi jour après jour, notre projet d’alternance locale et nationale.

Enfin, pour ceux qui veulent aller plus loin, nous proposons de créer sans plus attendre une véritable école des cadres qui prépare activement nos candidats aux prochaines élections municipales, cantonales et régionales.

Notre ambition doit être de permettre à chacun de franchir une étape dans son engagement : au sympathisant de devenir adhérent, à l’adhérent de devenir militant, au militant de porter nos idées en tant que candidat lors des prochaines élections.

Reconquérir les territoires et mettre en œuvre une révolution territoriale

Dans ce but, nous sommes au service de notre parti pour être les chevilles ouvrières d’un vaste plan inédit de recrutement et de formation de nos futurs candidats pour les prochaines élections locales.

Mais remporter ces élections ne suffira pas. Face une gauche qui s’est empressée de renoncer à toutes les réformes que nous avions initiées dans ce sens, nous devons nous engager dès que possible à la mise en œuvre d’une révolution territoriale qui ouvre le seul enjeu qui soit, celui de la simplification radicale de notre millefeuille administratif et la responsabilisation de nos élus et de nos administrations locales qui sont les premiers gaspilleurs de l’argent public.

C’est à ce prix que nous pourrons enfin répondre localement aux grands défis d’urbanisme, d’aménagement du territoire et de développement durable qui sont ceux de nos territoires, ceux de demain, ceux de notre génération.

Miser sur la jeunesse par un nouveau pacte républicain entre les générations

L’autre défi que notre pays devra relever et auquel l’UMP doit apporter une réponse forte est le défi intergénérationnel. Ce défi est immense et passé sous silence, face à François Hollande qui s’est autoproclamé président de la Jeunesse, nous souhaitons que notre parti propose un nouveau pacte républicain entre les générations.

En effet, les crises en cascade qui secouent le modèle français (crise de la croissance, des finances publiques, de l’intégration, du modèle social etc.) et dont les jeunes générations sont les premières victimes, ont pour conséquence une jeunesse française au pessimisme record et un contrat social au bord de la rupture. Un sursaut national, économique et politique, fondé sur la réaffirmation des droits et des devoirs de chacun, est vital.

Le sursaut national, c’est remettre à l’honneur la citoyenneté et faire de la Nation une idée neuve, en instituant notamment un service civique national qui sera le nouveau creuset national pour chaque jeune française et jeune français, confondant les distinctions sociales ou culturelles dans le seul idéal républicain.

Le sursaut économique, c’est proposer enfin une révolution fiscale et une véritable réforme de l’Etat qui remettent au cœur de notre société le goût d’entreprendre, le travail et la création de richesses plutôt qu’une dépense publique financée à crédit qui nous conduit droit dans le mur et qui hypothèque chaque jour davantage notre avenir et celui de notre pays.

Le sursaut politique, c’est une véritable volonté d’oxygéner notre démocratie en renouvelant notre classe politique et en diversifiant son recrutement. A cet égard, la limitation de la durée des mandats dans le temps nous semble une véritable solution plus pertinente que le mandat unique qui coupe nos élus du terrain. De même, la création d’un statut de l’élu, qui protège et permette l’engagement de chacun quelque soit son métier, serait souhaitable.

S’engager pleinement pour une Europe refondée

Nous sommes aussi profondément européens que réalistes : si seule l’Europe peut demain rivaliser politiquement avec les géants de la scène mondiale, nous sommes convaincus qu’elle est aujourd’hui sur le point de passer à côté de son destin. La crise a mis l’Union européenne face à elle-même et à son impuissance politique. Il faut redonner une locomotive au projet politique européen.

La France, alliée à son partenaire allemand, a le devoir de produire un électrochoc institutionnel au sein de l’Union, en proposant la constitution d’un noyau dur d’Etats pionniers, capables de mener ensemble une véritable diplomatie, une politique de défense et de sécurité, une stratégie industrielle et commerciale volontariste, qui entraînera à terme les autres pays européens mais à leur rythme.

Notre parti, qui a su porter au pouvoir suprême Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, doit préparer la prochaine alternance en ayant une France d’avance sur un pouvoir socialiste qui gouverne les yeux rivés sur son rétroviseur et installant la France dans une période de glaciation idéologique.

Faisons le pari de croire en nous et en la France, au dynamisme de sa démographie, en sa main d’œuvre qualifiée et productive, en ses pôles d’excellence, en son patrimoine et sa culture. La France a réussi plusieurs fois au cours du XXème siècle à se réformer pour réunir à nouveau les conditions d’un développement rapide et stable. D’autres pays comme l’Allemagne, le Canada, la Suède ou le Danemark ont réussi récemment ; pourquoi pas nous ? Définissons une stratégie de long terme, mobilisons toutes nos forces vives, pratiquons une thérapie de choc fondée sur nos valeurs restaurées, notre compétitivité retrouvée et notre ambition ressuscitée !

« Demain, la Droite » doit dessiner avec vous la France de demain afin que, dès maintenant, l’Histoire s’écrive à nouveau au présent.

    Sujet
    Votre message

    Député & conseiller départemental de Haute-Savoie

    Permanence parlementaire

    7 place de la Libération BP59
    74100 Annemasse
    Tél. +33 (0)4.50.80.35.02
    depute@virginiedubymuller.fr
    Du Lundi au Vendredi de 9h30-12h et 13h30-17h30

    Contact Paris

    126 rue de l’Université
    75007 PARIS
    Tél. 01.40.63.72.32
    virginie.duby-muller@assemblee-nationale.fr