Les députés UMP lancent un appel à l’unité et la raison

Les députés UMP lancent un appel à l’unité et la raison

Les députés UMP lancent un appel à l’unité et la raison 149 78 Virginie DUBY-MULLER

Virginie DUBY-MULLER a cosigné cet appel avec 54 collègues

À l’initiative de David Douillet, Député des Yvelines, ancien Ministre des Sports et soutien de François Fillon, et de Marc Le Fur, Député des Côtes d’Armor, Vice-Président de l’Assemblée nationale et soutien de Jean-François Copé, 55 députés du groupe UMP lancent un appel à l’unité et à la raison :

De retour de nos circonscriptions, chacun de nous a pu constater à quel point l’image qu’a donné notre mouvement depuis dix jours est détestable pour nos militants, pour nos électeurs et pour l’ensemble de nos concitoyens.

Puisque nous devons constater les difficultés que nous avons à dire ce que nous voulons faire, changeons de méthode et disons-nous plutôt que ce que nous ne voulons pas faire. Définissons ensemble les lignes jaunes que nous ne voulons pas dépasser, ce que nous nous interdisons de faire.

Pour nous, il est deux actions que nous devons nous interdire:

  • La scission de notre Groupe parlementaire serait de nature à nous interdire toute forme de réconciliation. Pourquoi ? Parce que l’unité ne se refera que par des actions menées en commun. Notre compagnonnage ne reprendra du sens que dans l’action concrète. A l’échelle nationale, cette action concrète ne pourra se faire dans un premier temps que par le biais du Groupe parlementaire. Nous sommes tous conscients que notre Mouvement mettra du temps à se remettre en ordre de bataille. Seul le Groupe uni pourra proposer une parole et projet commun et partager. Diviser le Groupe parlementaire, c’est s’interdire une action collective au service de nos concitoyens.
  • Le recours devant la justice est également un acte définitif qui nous interdirait toute forme de réconciliation. Comme dans toute famille, lorsqu’on demande l’arbitrage du juge, c’est que la conciliation est considérée comme impossible. Nous avons la conviction que ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous divise, voilà pourquoi nous devons nous interdire ce recours à la justice civile.

Dans la période historique exceptionnelle qui est la notre, nos concitoyens attendent du grand parti de l’opposition qu’est l’UMP, qu’il sache proposer une alternative concrète et crédible à l’action d’un Gouvernement déconnecté des réalités et de la souffrance de nos concitoyens.

Au moment où le Gouvernement et le Président de la République divisent les Français sur le thème de la famille, donnons l’exemple de l’esprit de famille et faisons taire nos rancœurs. Ne ternissons pas tant de mois d’efforts militants. Ils ont donné de leur temps et de leurs convictions, sachons leur donner ce qu’il demande : notre unité et un vrai projet de redressement national.

La politique est un sport collectif. Un sport collectif est régit par des règles en vue d’un objectif. Notre objectif est de gagner les prochaines élections pour engager le redressement national. Nos premières règles doivent être de ne pas se déchirer devant la justice et de préserver un lieu pour l’unité. Ce lieu doit naturellement être le groupe parlementaire, instrument indispensable à l’action concrète.

« On gagne ensemble, on perd ensemble. » Voulons nous être l’équipe de France de 1998 ou celle de 2010 ? Nous, nous voulons être l’équipe gagnante de 2017. Prenons en les moyens. Renonçons aux « jusqu’au boutisme », renonçons aux ambitions individuelles qui se soustraient les unes aux autres. Notre ambition ne peut être que collective, pour les Français, pour la France.

20minutes.fr

    Sujet
    Votre message

    Député & conseiller départemental de Haute-Savoie

    Permanence parlementaire

    7 place de la Libération BP59
    74100 Annemasse
    Tél. +33 (0)4.50.80.35.02
    depute@virginiedubymuller.fr
    Du Lundi au Vendredi de 9h30-12h et 13h30-17h30

    Contact Paris

    126 rue de l’Université
    75007 PARIS
    Tél. 01.40.63.72.32
    virginie.duby-muller@assemblee-nationale.fr