Question orale sur le démantèlement de la politique familiale

Question orale sur le démantèlement de la politique familiale

Question orale sur le démantèlement de la politique familiale 1026 576 Virginie DUBY-MULLER

Question au Gouvernement – Séance du mercredi 1er octobre 2014

Mercredi 1er octobre 2014

 
Madame la Ministre,

 

Lundi, vous avez déclaré « je veux dire de la manière la plus claire que ce gouvernement aime les familles ».

Et bien vous avez de singulières façons de leur prouver votre amour.

Alors que le paradoxe français fait figure de modèle avec un taux de fécondité et un taux d’insertion professionnelle des femmes parmi les plus élevés d’Europe, vous êtes en train de démanteler la politique familiale.

Ainsi, les coupes opérées par le Gouvernement dans la branche famille du Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale s’élèvent à 700 millions d’euros ! Certes nous devons faire des économies mais de grâce pas sur le dos des familles et particulièrement des femmes !

  • après avoir réduit le  quotient familial à deux reprises,
  • vous divisez par 3 la prime à la naissance (308 euros) à partir du deuxième enfant
  • par ailleurs, la majoration pour âge des allocations familiales sera décalée de 14 à 16 ans
  • comme le versement de l’allocation de base de la PAJE reporté au mois suivant la naissance de l’enfant
  • le montant de l’aide à l’embauche d’une assistante maternelle va quant à lui être réduit de moitié pour les familles qui ont plus de 4000 euros par mois
  • sans parler de la dernière refonte du congé parental qui risque de renvoyer des femmes au foyer faute de modes de garde ! Bonjour le progrès social !

Vous dites  « ne pas remettre en cause l’universalité de la politique familiale ». Pourtant, ce sont les femmes qui seront les premières victimes de ce  lourd rabotage.

Enfin,  pour éviter tout débat – y compris dans votre propre majorité – le groupe socialiste a mis à l’écart les députés frondeurs de la Commission des Affaires Sociales pour tenter de les bâillonner. La méthode est assez infantilisante d’autant que certaines mesures seront mises en œuvre par voie réglementaire pour court-circuiter le Parlement !

Madame la Ministre, pourquoi remettre en question une politique qui a fait ses preuves et dont vont pâtir les milieux modestes ?

Est-ce que l’objectif inavoué de ces mesures est de diminuer la natalité alors que le solde positif de notre démographie est une force de notre pays ?

    Sujet
    Votre message

    Député & conseiller départemental de Haute-Savoie

    Permanence parlementaire

    7 place de la Libération BP59
    74100 Annemasse
    Tél. +33 (0)4.50.80.35.02
    depute@virginiedubymuller.fr
    Du Lundi au Vendredi de 9h30-12h et 13h30-17h30

    Contact Paris

    126 rue de l’Université
    75007 PARIS
    Tél. 01.40.63.72.32
    virginie.duby-muller@assemblee-nationale.fr