Les « cadets-Bourbon » sortent de l’ombre (L’Opinion)

Les « cadets-Bourbon » sortent de l’ombre (L’Opinion)

Les « cadets-Bourbon » sortent de l’ombre (L’Opinion) 638 331 Virginie DUBY-MULLER

Retrouvez notre tribune parue ce mardi dans L’Opinion : « UN POUR TOUS, TOUS POUR UN » par les CADETS-BOURBON, députés UMP trentenaires élus en 2012.

« Nous, les jeunes députés de l’UMP, élus pour la première fois en 2012, avons décidé d’incarner la relève des idées, et participer à la rénovation de la Droite. Nous avons moins de 40 ans, et, nous avons relevé le défi de l’engagement politique, en nous faisant élire dans des circonscriptions malgré un vent politique défavorable. Contrairement à d’autres, nous ne résumons pas notre action aux effets de communication.

Nous avons néanmoins un devoir : devenir le porte-voix de la jeunesse active au Parlement.

Aussi loin qu’elle se souvienne, notre génération n’a connu que des discours politiques sur la crise et le chômage, le déficit et le déclin. La jeunesse de Droite attend de nous que nous incarnions cette soif de changement, dans les pratiques, les idées, et les comportements. Qu’il s’agisse de « la boîte à idées » ou de « cinq ans pour des idées », des jeunes pop’ et des jeunes actifs, de « la manif pour tous » ou de l’incroyable vitalité de la génération Y sur les réseaux sociaux, notre génération trouvera chez nous la caisse de résonnance nécessaire à cette ardente obligation. Il faut absolument mettre à profit ce quinquennat d’opposition pour renouveler l’UMP et la Droite Française, et ne pas renouveler l’erreur de la Gauche, plongée dans le formol depuis trente ans.

Pour cela, nous pensons que le pragmatisme doit prévaloir dans l’approche des principaux défis du pays.

Parmi nous, il y a des tenants du Gaullisme, de la Droite populaire, de la Droite sociale ou des libéraux. Certains ont soutenu Jean-François Copé, François Fillon, d’autres étaient « non-alignés ». Il y a des eurosceptiques et des fervents croyants de l’Union Européenne. Des députés du Nord, du Sud, des montagnes, des îles et des villes. Il y a un an, nous avons décidé de nous regrouper, de travailler ensemble loin des caméras et des micros, d’apprendre à fonctionner collectivement pour penser la Droite de demain, et surtout avoir une France d’avance.

Bref, remettre le contact humain au cœur de notre pratique du pouvoir. Nous refusons d’être les clones de nos glorieux prédécesseurs, ni les petits robots produits à la chaîne dans la grande industrie du politique-spectacle.

L’UMP est actuellement le miroir de la formidable transformation de la société Française, secouée entre un vieux monde qui n’en finit pas de mourir, et les contours d’une nouvelle ère. Le peuple de France doute de ses partis politiques et de sa démocratie. Il doute de ses jeunes, suspecte ses entrepreneurs, et conspue ses dirigeants.
Notre devoir est de rajeunir l’espérance.

Notre démarche a débouché sur une autre manière de concevoir l’action politique : nous sommes parmi les plus assidus dans l’hémicycle, sans pour autant négliger nos circonscriptions, et nos efforts commencent à payer au bout d’un an. Nous croyons « au terrain », comme lorsque nous avons procédé à une visite impromptue de la prison de la Santé à Paris pour mieux appréhender la politique pénale. Nous avons choisi la tortue, plutôt que le lièvre de La Fontaine.

Benjamins de l’Assemblée, nous avons aussi choisi un nom : les cadets-bourbon. Et comme le régiment des mousquetaires, nous croyons que l’union fait la force. »

Damien ABAD, Julien AUBERT, Guillaume CHEVROLLIER, Alain CHRETIEN,
Gérald DARMANIN, Virginie DUBY-MULLER et Laurent MARCANGELI

    Sujet
    Votre message

    Député & conseiller départemental de Haute-Savoie

    Permanence parlementaire

    7 place de la Libération BP59
    74100 Annemasse
    Tél. +33 (0)4.50.80.35.02
    depute@virginiedubymuller.fr
    Du Lundi au Vendredi de 9h30-12h et 13h30-17h30

    Contact Paris

    126 rue de l’Université
    75007 PARIS
    Tél. 01.40.63.72.32
    virginie.duby-muller@assemblee-nationale.fr