Question écrite sur la situation des TPE et du petit commerce en région rurale

Question écrite sur la situation des TPE et du petit commerce en région rurale

Question écrite sur la situation des TPE et du petit commerce en région rurale 243 219 Virginie DUBY-MULLER

14èmelégislature

Question N° : 32461 de Mme Virginie Duby-Muller ( Union pour un Mouvement Populaire – Haute-Savoie ) Question écrite
Ministère interrogé > Artisanat, commerce et tourisme Ministère attributaire > Artisanat, commerce et tourisme
Rubrique > entreprises Tête d’analyse > activités Analyse > TPE. pérennité. zones rurales
Question publiée au JO le : 16/07/2013 page : 7337
Réponse publiée au JO le : 24/12/2013 page : 13453

Texte de la question

Mme Virginie Duby-Muller attire l’attention de Mme la ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme sur la situation des TPE et du petit commerce en région rurale. Le secteur demande notamment le rééquilibrage du ratio de fiscalité en fonction du chiffre d’affaires ou la création de zones de sauvegarde économique. Elle lui demande de bien vouloir lui préciser la position du Gouvernement à ce sujet.

Texte de la réponse

Les secteurs du commerce et de l’artisanat sont fortement pourvoyeurs d’emplois de proximité qui irriguent l’ensemble du tissu économique et social. La majorité des entreprises sont des très petites entreprises (TPE). Le secteur du commerce comprend 770 000 entreprises qui représentent 11 % du produit intérieur brut, emploie 3 millions de salariés et 360 000 indépendants et génère 1 390 Mds€. L’artisanat quant à lui regroupe un million d’entreprises, trois millions d’actifs pour un chiffre d’affaires de 268 Mds€ pour les entreprises principalement artisanales. Ces secteurs méritent une attention particulière et des mesures spécifiquement dédiées sont contenues dans le plan d’actions pour le commerce et les commerçants présenté le 19 juin 2013 en conseil des ministres, ainsi que dans le projet de loi artisanat, commerce et très petites entreprises présenté le 21 août 2013 en conseil des ministres. S’agissant du soutien aux entreprises dans les zones rurales, le dispositif prévu par l’article 1465 A du code général des impôts prévoit d’ores et déjà dans les « zones de revitalisation rurales » une exonération de cotisation foncière des entreprises (CFE) au bénéfice des créations ou des reprises d’activité par des artisans qui effectuent principalement des travaux de fabrication, de transformation et de réparation ou des prestations de services et pour lesquels la rémunération du travail représente plus de 50 % du chiffre d’affaires global. Par ailleurs, le Gouvernement est soucieux de rééquilibrer l’imposition des entreprises en faveur des petites et moyennes entreprises (PME). Ainsi, l’instauration dans le projet de loi de finances pour 2014 d’une contribution exceptionnelle sur l’impôt sur les sociétés en remplacement de l’imposition forfaitaire annuelle ne s’appliquera pas aux PME. Le projet prévoit également un droit d’amortir de manière accélérée les robots industriels réservés aux seules PME. Enfin, il prévoit l’instauration d’un nouveau barème de fixation du montant de la base minimum de CFE en portant le nombre de tranches de chiffre d’affaires de 3 à 6, pour permettre aux collectivités territoriales de mieux prendre en compte la situation des TPE. Cette mesure s’appliquera à la CFE due au titre de 2014 et devrait significativement faire baisser les montants dus par les TPE réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 500 000 €.

    Sujet
    Votre message

    Député & conseiller départemental de Haute-Savoie

    Permanence parlementaire

    7 place de la Libération BP59
    74100 Annemasse
    Tél. +33 (0)4.50.80.35.02
    depute@virginiedubymuller.fr
    Du Lundi au Vendredi de 9h30-12h et 13h30-17h30

    Contact Paris

    126 rue de l’Université
    75007 PARIS
    Tél. 01.40.63.72.32
    virginie.duby-muller@assemblee-nationale.fr